Glaires dans la gorge favorisée par une sinusite chronique

En traitant votre sinusite nous traitons également cette sensation désagréable de glaires dans la gorge.

sinusite-glaires-gorges-traitementUne glaire est une sécrétion visqueuse des muqueuses. Elle peut être produite pendant une pathologie infectieuse ou une exposition irritante.

Les voies respiratoires sont tapissées d’une muqueuse, appelée épithélium, constituée de cellules munies de milliers de petits cils vibratiles.

Lors d’une agression, la muqueuse sécrète du mucus, qui est expulsé par le mouvement des cils. C’est à ce moment-là que surviennent la toux et les expectorations. Les expectorations contiennent 95% d’eau et 5% de protéines. Elles peuvent être colorées ou non, teintées de sang ou encore malodorantes.

Présence de glaires

Hemmage est le terme signifiant le raclement de la gorge chez certains patients voulant se débarrasser de mucosités qui encombrent le larynx ou le pharynx postérieurs -glaires au fond de la gorge- de façon chronique. 
Dans certains cas cela peut devenir une véritable gêne autant pour le patient que pour son entourage.
 Cela peut même devenir une véritable obsession totalement éprouvante pour tous.

Les différentes causes provoquant ces glaires :

Elles sont très nombreuses et en rapport avec tout ce qui peut encombrer le rhino-pharynx :

  • Les sinusites chroniques, du fait des sécrétions qu’elles entraînent, car les mucosités qu’elles provoquent ont une consistance épaisse. 
Elles sont difficiles à déglutir car récalcitrantes au raclage.
  • Les pharyngites et laryngites chroniques, souvent en rapport avec des affections respiratoires hautes.
  • Les causes digestives, 
principalement le reflux gastro-oesophagie R.G.O. Ce reflux provoque des régurgitations acides qui entretiennent une acidité aérique de la région pharyngo-laryngée qui est à l’origine d’une hypersécrétion glaireuse difficile à éliminer.
 Cette pathologie, qui peut être une toux tenace et récalcitrante, est plus volontiers nocturne.
  • La goutte et certaines allergies ont également été mises en cause.
  • Certaines causes neurologiques doivent également être 
notées comme une compression nerveuse centrale ou périphérique, le plus souvent concernant la 9ème ou la 10ème paire de nerfs crâniens.
  • Certaines causes sont d’origine médicamenteuses et en particulier la prise d’inhibiteurs de l’enzyme de conversion, dont la guérison ne sera obtenue que par l’arrêt du médicament.
  • Enfin il ne faut pas sous-estimer les causes psychologiques.
 Très souvent cela devient un tic et l’avis du psychiatre devient indispensable cela pouvant aller de la simple angoisse à la dépression plus ou moins profonde.

30 août 2016 - 1:45

Sinusite et glaires dans la gorge

Docteur sinusiteUne sinusite provoque parfois des glaires dans la gorge