Sinus lift et sinusite

La sinusite chronique est généralement une contre-indication à l’intervention appelée « sinus lift » ou en français « soulevé de sinus ».

Le soulevé de sinus consiste à déposer un greffon d’os ou équivalent sous la membrane sinusienne et au dessus de l’os maxillaire résorbé, en préalable à la mise en place d’implants dentaires.

Le sinus est une cavité aérienne située au-dessus des molaires du haut, voire souvent de la  deuxième prémolaire supérieure.
Les molaires supérieures ont très souvent leurs racines à proximité du sinus, ce qui a pour conséquence une descente du sinus, lors d’une extraction de molaire, due à la pression de l’air qu’il contient, provoquant une hauteur osseuse faible et donc insuffisante pour la pose d’implants dentaires.
Dans une telle situation, une greffe osseuse  de la partie basse du sinus afin d’obtenir une hauteur satisfaisante permet de poser des implants dentaires.

Les origines du greffon osseux pour le sinus lift

Dans la plupart des cas, le greffon osseux est d’origine animale ou  synthétique.

La technique de greffe lors du sinus lift :

Il existe deux techniques principales pour le sinus lift :

– L’accès latéral permet de réaliser des greffes de volume important. Une sorte de fenêtre est réalisée sur la paroi externe du sinus maxillaire permettant d’obtenir un large accès avec une visibilité maximale de la zone opératoire.
– L’abord crestal ou technique des ostéotomes : cette technique est réservée aux greffes de volume réduit. Le matériel est poussé dans le fond du sinus par le puits de forage des implants.

Elle peut être réalisée dans un cabinet privé équipé d’un bloc opératoire. Elle demande une simple anesthésie locale comme pour un soin ou une extraction dentaire. On accède au sinus par l’intérieur de la cavité buccale au niveau des molaires supérieures.

Les suites opératoires du sinus lift :

Les suites opératoires des sinus lifts sont le plus souvent simples et peu douloureuses. Comme après toute intervention chirurgicale, un œdème, un léger saignement et un hématome peuvent apparaître. Dans tous les cas, le suivi de la prescription et des conseils de votre chirurgien est impératif.

Des antibiotiques, des bains de bouche antiseptiques, des anti-douleurs et des anti-inflammatoires sont prescrits pendant quelques jours. Une incapacité de travail de quelques jours maximum doit être envisagée mais ne peut être prise en charge par la sécurité sociale.

Par contre, il est souhaitable, durant 8 à 10 jours de ne pas se moucher trop fort, ou de ne pas mettre ses sinus en hyper pression ne pas se boucher le nez lors des éternuement.. Il est souhaitable d’éviter la pratique de la plongée ou de prendre l’avion.

Les contre-indications au sinus lift :

Les contre-indications au sinus lift sont rares : sinusites chronique ou aiguës, inflammatoires ou purulentes, cardiopathies à hauts risques. Comme pour tout acte chirurgical, l’état de santé du patient sera contrôlé au préalable.

Le cabinet de la sinusite et de la rhinite chronique ne pratique en aucun cas le sinus lift ou soulevé du sinus.


30 août 2016 - 1:45

Sinus lift et sinusite

Docteur sinusiteLe sinus lift ou le soulevé de sinus pour une sinusite